Quel week-end encore pour les jeunes de l’Evreux AC athlétisme. On avait pris l’habitude d’encenser les minimes depuis 2 ans, mais dimanche, ce sont les benjamins qui se sont illustrés. Et de quelle manière puisqu’ils ont tout simplement fait mieux que nos minimes sur les 2 dernières années. Ils ont réussi à prendre la tête au bilan national devant des clubs comme Talence, Calais, Nantes ou Lyon.

1) Un début de journée en dent de scie

Pourtant le début de compétition, sans être mauvais, ne laissait pas présager un tel score à la fin de la journée.

En effet, un premier relais moyen pour les 2 équipes avec des passages de témoin un peu compliqués, en 33.02s pour la meilleure équipe avec Neyssa Biaguy, Maeva Foret, Alban Portheault et Noah Salbert (28 pts).

S’enchainaient d’autres performances un peu moins bonnes qu’aux départementaux avec la longueur féminine à 4.26m (4.67m aux départementaux) ou encore le 50m féminin compliqué avec le vent de face, même si les filles ont bien couru en étant pas loin de leur record (7.35 pour Neissa ) (38 pts) et 7.40 pour Maeva (37 pts)).

De l’autre côté, d’autres performances nous laissaient penser qu’il était possible de faire mieux qu’aux départementaux. Marilou Angloma battait son record au lancer de marteau avec 29.75m (29 pts).

Les garçons à la hauteur se sont aussi rapprochés de leur record avec 1.35 pour Alban et 1.30 pour Clément.

2) Un record puis une déferlante de performances

La bascule s’est vraiment faite lorsque Marilou Gomis est entrée en lice pour son 50m haies.

Après quelques doutes aux entraînements liés à une chute il y a quelques semaines, Marilou s’est lâchée pour venir battre son record en 8.50s (39 pts) ; elle a enchaîné en étant tout proche de son record à la hauteur (1.39m (35pts).

Il était temps d’en finir pour Maeva et Neyssa avec le lancer de poids où les 2 ont battu leur record, 9.02 pour Maeva et 8.96 pour Neyssa (29 pts).

Félicitations aux garçons qui ont également battu leur record malgré une course qu’ils ont dû refaire (8.43 pour Noah et 8.99 pour Melvyn).

3) Un duo de perchistes redoutable

Après le duo Maeva/ Neyssa et le duo de Marilou, on a le duo des perchistes avec Romane lys et Eline Zimniewski. En effet, la 1ère est passée tout près de son record à 2.30m avant qu’Eline vienne égaliser son record à 2.50m, notre meilleure perf de la journée (42 pts).

Notre meilleure perf à égalité avec celle du 1000 m féminin. C’est probablement la performance la plus marquante de la journée d’Évreux pour Romane Lys avec une gestion de course parfaite pour aller claquer un énorme 3’14’’ au 1000m (42 pts). Mais celle-ci ne s’est pas arrêtée là en allant battre son record au javelot avec 24.96m (34 pts) et surtout un triathlon à 108 pts !!!

4) Une fin en apothéose

Dans la lignée de ces performances, Marilou Angloma est venue au niveau de son record au triple saut avec 9.68m au dernier essai (34 pts), puis Melvyn Fillion a fait de même au 4ème essai en longueur avec 4.83m (34 pts), juste après avoir battu son record au marteau (26.52m (29 pts)) . On peut aussi retenir les records d’Alban au disque (20.91m (28pts)) et 3.12 au 1000m (34 pts). Et enfin un grand bravo à Lina Boulanger pour son 1er 2000m marche avec 13.54 et 21 pts pour l’équipe.

Merci aussi à notre jeune juge Valentin Bouget-Dumont qui nous rapporte 30 points, et peut être 40 bientôt, puisqu’il va passer l’examen national le weekend prochain. Bravo aussi à Nawael Sambou qui sans avoir réalisé des performances qui comptent pour l’équipe a réussi à être au niveau de ses records.

5) Un acte fondateur pour cette génération

En finissant champion de Normandie avec 462 pts devant Tourlaville (407 points), mais surtout en prenant la tête des bilans français 4 points devant Calais dans une superbe ambiance, on peut penser que cette compétition va lancer toute cette nouvelle génération pour faire au moins aussi bien que leurs prédécesseurs. Dans tous les cas, l’avenir s’annonce radieux!

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.